afficher


afficher

afficher [ afiʃe ] v. tr. <conjug. : 1>
XVIe; « fixer, planter » 1080; de à et ficher
1Annoncer, faire connaître par voie d'affiches (ou par le tableau d'affichage). placarder. Afficher une vente aux enchères. Afficher les résultats, les rapports d'une course. Les prix, les horaires sont affichés. Théâtre qui affiche complet.
Absolt Poser des affiches. Défense d'afficher.
Inform. Faire apparaître (une information visuelle) sur un cadran, un écran. éditer, visualiser.
2(1690) Fig. Vx Dire, publier partout.
(1740) Montrer publiquement et avec ostentation, faire étalage de. Afficher ses opinions politiques. Pronom. « cette débauche, loin de se cacher [...] , s'affiche et s'étale » (Madelin).
Montrer en public (qqn avec qui on est lié). exhiber. « Les femmes les plus brillantes affichaient des amants moins respectables » (Proust) . Pronom. Il s'affiche avec sa maîtresse.
⊗ CONTR. 1. Cacher.

afficher verbe transitif (de ficher, latin populaire ficcare, de figere, fixer) Poser une affiche : Afficher une photo sur un mur. Annoncer quelque chose par des affiches : Afficher les résultats d'un examen. Faire étalage d'un sentiment, d'une opinion, d'un état, les montrer avec ostentation : Afficher son mépris. Afficher une liaison. Avoir de manière manifeste tel état, tel résultat : Afficher un bel optimisme. Entreprise qui affiche d'excellents résultats. Réaliser l'affichage de résultats, de pièces. ● afficher (synonymes) verbe transitif (de ficher, latin populaire ficcare, de figere, fixer) Annoncer quelque chose par des affiches
Synonymes :
Faire étalage d'un sentiment, d'une opinion, d'un état, les montrer...
Synonymes :
- étaler
- faire montre de
Contraires :
Avoir de manière manifeste tel état, tel résultat
Synonymes :
- faire montre de
Réaliser l' affichage de résultats, de pièces.
Synonymes :

afficher
v. tr.
d1./d Publier, annoncer au moyen d'affiches; apposer (une affiche). Afficher un avis officiel.
d2./d Fig. Montrer ostensiblement, faire étalage de. Il affiche un air satisfait.
|| v. Pron. Péjor. Se montrer avec ostentation (spécial. en faisant étalage de sa vie privée). Elle s'affiche avec son dernier amant.
d3./d TECH Visualiser par affichage.

I.
⇒AFFICHER1, verbe trans.
I.— Emploi trans.
A.— Au propre
1. [Avec un compl. d'obj. dir. désignant une commun. officielle ou publicitaire] Annoncer, faire connaître par voie d'affichage. Afficher une loi, une vente publique, le spectacle (Ac. 1835-1932) :
1. La troupe infortunée arriva enfin à Turin; lieu si désiré et qui nous semblait devoir être le terme de nos malheurs; mais en arrivant, nous vîmes affiché au coin des rues, un règlement qui défendait aux Français de séjourner plus de huit jours à Turin et dans les États du roi de Sardaigne.
G. SÉNAC DE MEILHAN, L'Émigré, 1797, p. 1609.
2. 64. Un extrait de l'acte de publication sera et restera affiché à la porte de la maison commune, pendant les huit jours d'intervalle de l'une à l'autre publication. Le mariage ne pourra être célébré avant le troisième jour, depuis et non compris celui de la seconde publication.
Code civil, 1804, p. 14.
3. J'arrivai à la porte de l'église, un seul battant était ouvert, sur l'autre battant était affichée une large pancarte : c'était mon signalement et ma tête mise à prix.
J. JANIN, L'Âne mort et la femme guillotinée, 1829, p. 101.
4. Eh bien! c'est demain dimanche. Vous ferez afficher le mariage du marquis de Chamery; le curé publiera les bans après le prône; le soir, le notaire du village dressera le contrat, et le mariage se fera lundi.
P.-A. PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 467.
5. ... deux jours après le passage du curé Christophe aux baraques, on vit ce décret affiché partout : à la porte des églises, devant les mairies et les maisons d'école : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de son comité des douze; considérant que les troubles excités dans le royaume par les ecclésiastiques non sermentés exigent qu'elle s'occupe sans délai des moyens de les réprimer, décrète qu'il y a urgence... »
ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 1, 1870, p. 472.
6. Un groupe de Français intelligents, en ce temps tout pratique, devrait afficher ce programme, aux prochaines élections : « Nous nous foutons de la légitimité, de l'orléanisme, de l'impérialisme, de la république opportuniste, radicale, socialiste. Ce que nous demandons, c'est un gouvernement de n'importe quelle couleur au rabais : le gouvernement qui s'engagerait, dans une soumission cachetée, à gouverner la France au plus bas prix. »
E. et J. DE GONCOURT, Journal, avr. 1890, p. 1159.
7. À mesure que l'innocence apparaît, le flot de barbarie montait toujours, une presse toujours plus cruelle à la justice, toujours plus implacable à la vérité, des centaines de mille francs puisés dans le trésor de l'Église pour afficher dans toute la France des placards affirmant la culpabilité du juif sans l'ombre d'une preuve, les magistrats de la cour suprême — parce qu'ils obéissent à la loi — accusés d'être vendus à l'Allemagne.
G. CLEMENCEAU, Vers la réparation, 1899, p. 421.
8. — Mon neveu, répondit M. de Brécé, m'écrit qu'à son cercle une pétition est affichée pour exiger le désabonnement, et qu'elle se couvre de signatures.
A. FRANCE, L'Anneau d'améthyste, 1899, p. 66.
9. Voici même sur le mur encore la proclamation que le général allemand y fit afficher, avant que le pauvre village fût détruit et ses habitants massacrés.
P. CLAUDEL, La Nuit de Noël 1911, 1915, 2, p. 567.
Rem. 1. Afficher est le plus souvent empl. avec un compl. circ. de lieu. 2. Le compl. d'obj. dir. peut présenter plusieurs degrés en ce qui concerne sa précision; il peut être compl. interne et indiquer le support : pancarte, placard; il peut indiquer de façon plus ou moins exhaustive ce qui est écrit ou imprimé sur l'affiche : décret, pétition, proclamation, programme électoral, programme de spectacle, règlement; lorsque le cont. est assez précis pour éviter la confusion du sens, afficher peut être empl. sans risque dans des tournures ell. : afficher un spectacle, un concert : afficher un programme de spectacle, de concert; afficher le mariage de qqn : afficher une publication de mariage.
P. méton. [Avec un compl. désignant l'obj. de la commun. (pers. ou chose)] Afficher les noms, les prix :
10. La véritable manière de rendre hommage à la mémoire de Grétry, la seule qui convînt aux comédiens, était, sans doute, de représenter ses meilleurs ouvrages; et, si je fus surpris de ne pas voir le théâtre de l'opéra-comique fermé le jour même de sa mort, je vis avec plaisir qu'on afficha, le lendemain, l'Amant jaloux et Zémir et Azor, lesquelles pièces devaient être jouées par les premiers sujets (ce qui, par parenthèse, me donnait, ainsi qu'au public, l'espoir que le magnifique trio du second acte de Zémire serait exécuté par Mmes Duret, Regnault et Boulanger);...
V. DE JOUY, L'Hermite de la chaussée d'Antin, t. 4, 1813, p. 243.
11. Quel transport de joie pure, tendre, triomphante, quand je lisais son nom sur l'affiche! Je la vois encore, cette affiche, sa forme, son papier, ses caractères. J'allais successivement lire ce nom chéri à trois ou quatre des endroits auxquels on affichait :à la porte des jacobins, à la voûte du jardin, à l'angle contre la maison de mon grand-père.
STENDHAL, Vie de Henry Brulard, t. 2, 1836, p. 277.
12. Mais notre orfèvre, Biddin, a fait des frais. Notre mobilier, saisi par lui, sera sans doute affiché demain. Va voir Biddin, il demeure rue de l'Arbre-sec, il te donnera des reconnaissances du mont-de-piété pour dix mille francs.
H. DE BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes, 1847, p. 211.
[Avec un attribut déterminant un obj. implicite] :
13. Ils peuvent afficher un franc, deux francs, meilleur marché que nous. J'ai calculé qu'il y a une baisse de quinze pour cent au moins sur leurs articles de catalogue, quand on les compare à nos prix... c'est ce qui tue le petit commerce.
É. ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 573.
2. Afficher que. Publier par voie d'affiche que (cf. BESCH. 1845).
3. Emploi abs. Apposer des affiches :
14. ... pour garder ma distance, je dois marquer le pas devant une porte cochère sur laquelle il est interdit d'afficher, et je n'ai même pas la ressource des images ou des discours de la chambre.
J. GIRAUDOUX, Simon le Pathétique, 1926, p. 243.
Rem. Syntagme fréq. : défense d'afficher.
B.— Au fig. Montrer publiquement avec ostentation, faire étalage de.
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Se montrer fréquemment en compagnie de quelqu'un avec qui on entretient une liaison (cf. ex. 31) :
15. Mais il n'était pas possible malgré cela de s'arrêter à l'idée que la liaison, depuis plus de vingt ans, de Mme de Villeparisis avec l'ambassadeur pût être la cause du déclassement de la marquise dans un monde où les femmes les plus brillantes affichaient des amants moins respectables que celui-ci, lequel d'ailleurs n'était probablement plus depuis longtemps pour la marquise autre chose qu'un vieil ami.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 184.
Spéc. Afficher une femme. ,,Rendre public le commerce de galanterie qu'on a ou qu'on veut passer pour avoir avec elle.`` (Ac. 1835-1932). Compromettre une femme :
16. On affiche une femme en prenant de ces airs d'amant discret, et je ne veux pas être affichée, moi!
É. ZOLA, Nana, 1880, p. 1357.
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne une attitude morale, affective, une idée] Faire ostensiblement parade de quelque chose. Afficher le bel esprit (Ac. 1798-1932) :
17. ... comme essai des manières anglaises qu'ils venaient d'adopter, les petits-maîtres de la cour et de la ville affichèrent pour les femmes le respect le plus impertinent;...
V. DE JOUY, L'Hermite de la chaussée d'Antin, t. 3, 1813, p. 20.
18. Grâce aux bienfaits d'une révolution qui a confondu toutes les classes et supprimé toutes les lignes de démarcation, la canaille a la prétention d'avoir le cœur au niveau du nôtre; il n'est pas de gens si piètres qui ne se crussent déshonorés, s'ils n'affichaient la fierté d'un Rohan ou l'orgueil d'un Montmorency.
J. SANDEAU, Mademoiselle de la Seiglière, 1848, p. 201.
19. ... deux ou trois Parisiennes en vacances, affichent une liberté d'allures, un amour du plaisir et une exagération d'élégance qui dépassent les bornes de la discrétion.
O. FEUILLET, La Petite Comtesse, 1856, p. 65.
20. « Ce que je veux? Ah, je veux que tout ça finisse, que tout ça finisse, mon Dieu! Je ne te demande pas de redevenir ce que tu étais, je ne sais pas si tu en serais encore capable, je ne le crois pas... mais je veux au moins que tu n'affiches pas publiquement ces épouvantables idées qui te sont venues!... »
R. MARTIN DU GARD, Jean Barois, 1913, p. 311.
Spéc. [En parlant d'une liaison] :
21. Marguerite ne pouvait plus se passer de moi. Sans s'inquiéter de ce qui en résulterait, elle affichait publiquement notre liaison, et j'en étais arrivé à ne plus sortir de chez elle.
A. DUMAS Fils, La Dame aux camélias, 1848, p. 186.
Rem. 1. Au fig. afficher connote souvent une idée de provocation et s'emploie alors en mauvaise part. 2. Autres syntagmes : afficher une impudence triomphale, l'irréligion, des prétentions, le rigorisme, un titre, etc.
II.— Emploi pronom.
A.— Emploi pronom. à valeur passive. Être affiché :
22. Rien ne peut s'afficher sans timbre.
BOISTE (Besch. 1845).
23. Pour soutenir qu'un homme ne devait pas être au bagne s'il était innocent, il fallait qu'un Français fût vendu à l'étranger. Cela se disait, s'imprimait, s'affichait, cela se dit, s'imprime, s'affiche encore. Voilà ce que nous avons vu, voilà ce que nous voyons tous les jours.
G. CLEMENCEAU, Vers la réparation, 1899, p. 494.
24. Tel promenait des lanternes transparentes, où s'affichait en inscriptions et en images l'histoire secrète de la ville.
R. ROLLAND, Jean-Christophe, Le Buisson ardent, 1911, p. 1391.
Se faire afficher. Faire qu'on soit affiché (comme...) :
25. Il se fit donc afficher dans les journaux comme professeur de français, de belles-lettres et d'histoire, mais il ne se présenta aucune leçon particulière.
G. FLAUBERT, La Première éducation sentimentale, 1845, p. 200.
B.— Emploi pronom. réfl. Se montrer ostensiblement :
26. ... Wazemmes, qui depuis le milieu de la nuit, était passé par des émotions très variées, en connut une de plus. Elle était faite d'une joie profonde qui ne s'avouait pas, et d'un brin de déception qui s'affichait :...
J. ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 273.
1. S'afficher avec qqn. Se compromettre en se montrant publiquement avec quelqu'un :
27. Huysmans s'affiche en plein boulevard avec des prêtres.
J. RENARD, Journal, 1899, p. 526.
Spéc. Se montrer et se compromettre publiquement (en compagnie galante) :
28. C'en était donc fait; le comte avouait hautement sa maîtresse, il s'affichait publiquement avec elle dans la ville. Il fallait un amour bien puissant pour qu'avec son éducation Julien osât se montrer en public, dans Molinchart, en compagnie d'une écuyère.
CHAMPFLEURY, Les Bourgeois de Molinchart, 1855, p. 186.
29. Mais vous ne comprendrez jamais donc rien à rien, Villebosse? Avez-vous le dessein de m'exaspérer davantage? Il ne s'agit pas d'aller provoquer Tigre parce qu'il m'a manqué de respect. C'est son droit après tout, je suis sa femme! Il s'agit de lui faire comprendre qu'il me ridiculise à s'afficher avec cette petite institutrice de rien du tout.
J. ANOUILH, La Répétition, 1950, III, pp. 83-84.
Emploi abs. [En parlant d'une liaison masc. ou fém.] S'afficher. Étaler publiquement sa liaison, se compromettre :
30. Le comte se disait : je ne saurais passer qu'une demi-heure tout au plus dans sa loge, moi, connaissance de si fraîche date; si j'y reste davantage, je m'affiche, et grâce à mon âge et plus encore à ces maudits cheveux poudrés, j'aurai l'air attrayant d'un Cassandre.
STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, p. 96.
31. ... est-ce que vous ne savez pas que les jeunes gens se vantent toujours des passions qu'ils n'inspirent pas? Dieu merci, cette fois, celui-ci peut se vanter sans mentir : il n'a pas besoin d'afficher madame, elle s'affiche bien toute seule.
CHAMPFLEURY, Les Bourgeois de Molinchart, 1855, p. 277.
32. Les Tuileries se scandalisaient de la conduite du chambellan, depuis qu'il s'affichait. Alors, pour garder sa situation, il venait de rompre.
É. ZOLA, Nana, 1880, p. 1387.
33. C'étaient Mme Dambreville et Léon Josserand. Elle devait le marier; puis, elle l'avait gardé pour son usage, en attendant; et ils étaient en pleine lune de miel, ils s'affichaient dans les salons bourgeois.
É. ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 85.
2. [Suivi d'un adj. ayant valeur d'attribut] Se proclamer publiquement. S'afficher pour bel esprit, pour savant (Ac. 1798-1878) :
34. Omer abandonna le divan à sa visiteuse et vint s'accouder au guéridon. Il n'eut point à inventer de propos; elle s'affichait érudite et bavarde;...
P. ADAM, L'Enfant d'Austerlitz, 1902, p. 487.
35. On avait beau s'afficher matérialiste, libertin ou esprit fort, le monde, autour de vous, était tellement croyant, on baignait dans une si générale promesse de justice distributive au-delà, que tout conspirait à vous assurer un usage sans trouble des biens de la terre.
J.-R. BLOCH, Destin du siècle, 1931, p. 105.
II.
⇒AFFICHER2, verbe trans.
CHAUSSURES, CORDONN.
A.— ,,Fixer une pièce, provisoirement ou définitivement, en lui faisant épouser une surface (et donc en coupant ce qui dépasse) et en lui donnant si nécessaire un léger galbe.`` (Chauss. 1969).
B.— P. ext. ,,Chez les cordonniers, couper les extrémités du cuir lorsqu'il est sur la forme.`` (C.-M. GATTEL, Nouveau dict. portatif de la langue française, 1797).
Rem. FEW t. 3, p. 506, s.v. figicare, rattache l'emploi B de afficher2 au sens artisanal suiv. : ,,amincir un pieu par l'extrémité, de manière à pouvoir l'enfoncer en terre``. Mais le but de l'opération est tout à fait différent en cordonn.
Prononc. — 1. Forme phon. :[], j'affiche [] Enq. ://. Conjug. parler. 2. Dér. et composés : affichable (cf. Lar. encyclop.), affichage, affichant, affiche, affichette, afficheur, affichiste.
Étymol. ET HIST. — 1. Ca 1100 « déclarer fermement » (Rol., éd. Bédier, 2665 : Puis qu'il l'ad dit, mult s'en est afichet Que ne lairat pur tut l'or desuz ciel Qu'il n'alt ad Ais...). — COTGR. 1611; 2. 1160-1174 « planter, ficher (qqc.) » (WACE, Rou, éd. Andresen, II, 2813 ds GDF. : Dan[s] Bernart en afiche e le puing e l'espee); d'où 3. Ca 1180 « attacher, accrocher » part. passé adj. afichié (MARIE, Ysopet, Bibl. nat. 19152, f° 20, ibid. : A ses levres est atachiez Et a ses broches affichiez). — COTGR. 1611; 4. XVIe s. « apposer une affiche » (CARLOIX, X, 14 ds LITTRÉ : Et firent afficher par carrefours de la ville l'edict du roy); d'où a) 1690 « publier qqc. par affiche, rendre une chose publique » (FUR.); b) 1740 « faire étalage de qqc.; montrer qqc. au public » (Ac.).
Dér. de ficher; préf. a-; sens 3 à partir de affiche 2.
STAT. — Fréq. abs. litt. :428. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 443, b) 579; XXe s. : a) 805, b) 646.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BRUANT 1901. — CAPUT 1969. — Chauss. 1969. — DUP. 1961. — Éd. 1913. — SOMMER 1882.

1. afficher [afiʃe] v. tr.
ÉTYM. XVIe, Carloix, afficher un édit; « déclarer fermement », 1080; de à, et ficher.
1 Annoncer, faire connaître par voie d'affiches ou par un tableau d'affichage (le compl. désigne le texte ou l'objet de ce qui est annoncé). Placarder. || Afficher une vente aux enchères, un mariage. || Afficher un règlement, un acte, une proclamation, un décret, un programme politique, une annonce publicitaire, une pétition, un slogan. || On afficha les rapports de la course. || Afficher un programme, une pétition, une proclamation.Rare. || Afficher que… : annoncer (par affiche) que…
1 Plusieurs chercheront à vous persuader que vous êtes vraiment libres, parce qu'ils auront écrit sur une feuille de papier le mot de liberté, et l'auront affiché à tous les carrefours.
F. de Lamennais, Paroles d'un croyant, XX.
1.1 Un groupe de Français intelligents, en ce temps tout pratique, devrait afficher ce programme, aux prochaines élections.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. IV, p. 1190.
(Le compl. désigne le support matériel du texte). || Afficher une pancarte, des placards.
Ellipt. Décrire par affiche. || « Notre mobilier, saisi par lui, sera sans doute affiché demain » (Balzac, Splendeur et Misères des courtisanes). || Afficher un produit moins cher que le concurrent.
Afficher le titre d'un film : l'annoncer. || Afficher un spectacle, une pièce de théâtre.
Afficher le prix d'une marchandise. Indiquer.
Absolt. Apposer des affiches. || Défense d'afficher. || Vous pouvez afficher sur ce panneau.
2 Le singe avec le léopard
Gagnaient de l'argent à la foire
Ils affichaient chacun à part.
La Fontaine, Fables, IX, 3.
(1974). Inform. Présenter (les résultats d'un traitement) en inscrivant sur un visuel. Visualiser.
2 Fig. a (1690). Vx. Dire, publier partout.
b (1740). Montrer publiquement, faire étalage ou profession (de), affecter (tel sentiment, telle attitude). || Afficher un titre, des prétentions. || Afficher des sentiments nobles, du respect pour qqn, de la fierté. || Afficher publiquement des idées scandaleuses, bizarres.
2.1 (…) il semble que le degré de son avilissement et de sa corruption devienne la mesure des sentiments que l'on ose afficher pour elle.
Sade, Justine…, t. I, p. 15.
3 Waldeck, qui est un peu artiste (…) affiche dans toutes ses occupations la nonchalance et, envers tous les hommes, le mépris.
M. Barrès, Leurs figures, p. 237.
4 Pourquoi affiche-t-elle, sur les hommes et sur la vie, un pessimisme pénétrant, mais destructeur ?
A. Maurois, Terre promise, XXXIX.
Afficher qqn : rendre ostensible la liaison qu'on a ou qu'on affecte d'avoir avec qqn. || Afficher un amant, une maîtresse. || Afficher une femme (comme étant sa maîtresse). || Afficher une liaison.
5 (…) un monde où les femmes les plus brillantes affichaient des amants moins respectables que celui-ci (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. VII, p. 8.
——————
s'afficher v. pron.
a (Valeur passive). Être affiché. || Tout cela se disait et s'affichait.
b (Réfl.). Se montrer ostensiblement. || Il s'affiche avec des gens peu recommandables.Se montrer avec une personne avec qui on paraît avoir des relations amoureuses, une liaison. Absolt. || Elle s'affiche. Compromettre (se). || Ils s'affichent partout (d'un couple).
5.1 Diane s'affichait avec un jeune diplomate cubain, il avait vu une charmante photo du couple à une première de ballets dans un journal.
F. Sagan, la Chamade, p. 162.
Vx. || S'afficher pour savant (Académie).Littér. || Il, elle s'affiche matérialiste, mystique, esprit fort.
Absolt. S'étaler sans pudeur, sans souci des convenances.
6 Car cette débauche (sous le Directoire), loin de se cacher, — trait assez commun aux nouveaux riches de toutes les époques, — s'affiche et s'étale.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, t. II, p. 16.
——————
affiché, ée p. p. adj.
1 Proclamation affichée.Prix affiché.
2 Vx (personnes). Qui a acquis une mauvaise réputation (notamment en matière de mœurs, de sexualité). || « Une créature affichée » (Goncourt, Germinie Lacerteux).
3 Montré publiquement; exhibé. || « Un parti-pris bien affiché de légèreté » (J. Romains, in T. L. F.). || Des opinions affichées. || Une liaison affichée.
CONTR. Cacher, dissimuler.
DÉR. Affichage, 1. affiche, afficheur.
————————
2. afficher [afiʃe] v. tr.
ÉTYM. 1797, en cordonnerie; de l'anc. franç. afficher « ficher », v. 1160, « accrocher », 1180; de 1. a-, et ficher.
Techn. Vx. a Amincir (un pieu) par l'extrémité (pour le ficher en terre).
b Couper les parties de cuir qui dépassent de la forme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • afficher — AFFICHER. v. a. Attacher un placard, pour avertir le public de quelque chose. Afficher un Monitoire, une Ordonnance, etc. On dit par exagération, en parlant d Une chose qu on voudroit faire savoir à tout le monde si on pouvoit, Non seulement je… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • afficher — Afficher. v. act. Attacher un placard, pour advertir le public de quelque chose. Afficher un monitoire, une ordonnance &c. On dit par exaggeration, en parlant d une chose qu on voudroit faire sçavoir à tout le monde, si on pouvoit. Non seulement… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • afficher — Afficher, Affigere, Affiché, Affixus …   Thresor de la langue françoyse

  • afficher — (a fi ché) v. a. 1°   Appliquer au mur des affiches. Afficher une loi, une vente. Charles XII fit afficher qu il n était venu que pour donner la paix. •   Quoi ! mes pères, afficher vous mêmes dans Paris un livre si scandaleux, avec le nom de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AFFICHER — v. a. Attacher, appliquer aux murs un placard pour avertir le public de quelque chose. Afficher une loi, une ordonnance de police, une vente publique. Afficher le spectacle. Le tribunal a ordonné que son jugement serait affiché à cent exemplaires …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AFFICHER — v. tr. Apposer une affiche. Afficher une loi, une ordonnance de police, une vente publique. Afficher le spectacle. Le tribunal a ordonné que son jugement serait affiché à cent exemplaires. Non seulement je le dirai, mais je l’afficherai partout,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • afficher — vt. , poser une affiche, annoncer par affiche ; montrer publiquement : AFICHÎ (Albanais, Villards Thônes) / é (Montagny Bozel). E. : Mariage. A1) s afficher, s exhiber, se montrer publiquement, se faire remarquer, se donner en spectacle, se… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • afficher — ● vt. ►AFFICH Rendre visible pour l utilisateur une information, en général par l intermédiaire d un écran (mais on peut aussi scotcher une feuille avec marqué En panne sur l écran considéré) …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Défense d’afficher — Filmdaten Originaltitel Défense d’afficher Produktionsland Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Défense d'afficher — est un film de Georges Méliès sorti en 1896 au début du cinéma muet. Article connexe Filmographie de Georges Méliès Lien externe Défense d afficher sur l’Internet Movie Database Version plus complète en anglais …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.